guerir.org : tout faire pour mieux guérir du cancer, et le prévenir
   
     Accueil › Dossiers › L'eau potable et le cancer › Nitrates
   
DOSSIERS
 
Nitrates
Le 08/072009
Mot-clés : nitrates, eau
L’azote est un composé naturellement présent dans la nature sur différentes formes. Les nitrates constituent le stade final de l’oxydation de l’azote.
 
Les nitrates dans les eaux proviennent principalement de l’entrainement par l’eau de pluie dans les sols. Aujourd’hui, les régions à forte production agricole sont confrontées à l’apparition de concentrations élevées en nitrates dans les eaux de surface et également dans les eaux de nappes phréatiques.

De fortes concentrations en nitrates accompagnées de fortes charges en phosphore entrainent une eutrophisation des eaux, c’est-à-dire la prolifération de certains végétaux, en particulier des algues planctoniques, qui détériorent l’écocystème aquatique. Ceci implique une production de matières organiques supplémentaire qui rend plus difficile la désinfection de l’eau et augmente le risque de formation de composés halogénés, comme les sous-produits du chlore, lorsque le chlore est présent.

Impact sur la santé

Les nitrates en eux-mêmes ne sont pas nocifs pour la santé, mais ses dérivés, issus du cycle de l’azote, le sont. Les nitrates sont la forme oxydée la plus stable de l’azote. Les nitrates et les nitrites sont des ions naturellement présents partout dans l’environnement.
Nitrates (NO3-)
peu ou pas toxiques

Nitrites (NO2)
méthémoglobinémie

Composés N-nitrosés
cancérigène probable pour l’homme

Le risque connu lié aux nitrates est la méthémoglobinémie, qui provoque l’asphixie du nourrisson, à partir d’une concentration en nitrates supérieureà 50 mg/L. Sous l’action d’une bactérie présente dans le corps humain, les nitrates se transforment en nitrites. Ces derniers oxydent l’hémoglobine du sang, qui ne peut alors plus fixer l’oxygène, ce qui perturbe la respiration cellulaire. Chez l’adulte, l’existence d’un système enzymatique permet la transformation de la méthémoglobine en oxyhémoglobine. De plus, chez l’adulte, les nitrates sont rapidement excrétés par les reins.

Quant au risque cancérigène lié à la formation de nitrosamines, il a été démontré expérimentalement chez l’animal, notamment le cancer de la vessie chez le rat. Sur 300 composés N-nitrosés, 90% sont de puissants cancérigènes,à faible dose, chez les animaux. Il y aurait de plus une synergie possible avec les pesticides.

Le passage des nitrites aux composés N-nitrosés ne se fait qu’en présence d’amines, à la base des protéines. Les vitamines C et E, abondants dans les fruits et légumes, sont des inhibiteurs de cette réaction et permettraient donc de limiter la formation de composés N-nitrosés.

Autres sources de contamination

Les nitrates sont indispensables à la croissance des végétaux et l’homme en fabrique physiologiquement en quantité non négligeable : les nitrates font partie de la biologie “normale” de la vie. Cependant les engrais chimiques des activités agricoles modernes et les activités industrielles participent également à la hausse des teneurs en nitrates dans le sol et les rivières.

Toutes les eaux contiennent donc des nitrates en petite quantité. Mais l’absorption majoritaire se fait par l’alimentation : la charcuterie (les nitrates sont utilisés comme agent de conservation et donnent une couleur et une saveur caractéristiques aux charcuteries), les conserves à base de viandes, les fruits et légumes puisque tous les végétaux accumulent les nitrates pour fixer l’azote de l’air.

Norme concernant les nitrates dans l’eau de boisson

La teneur limite des nitrates dans l’eau est fixée à 50 mg/L pour les nourrissons et les femmes enceintes. Au-delà de 100 mg/L, l’eau ne doit pas être consommée, quelque soit la catégorie de population.
 
>> Lire la suite du dossier : Pesticides
   
   
Qui sommes-nous ?       Contactez-nous      Mentions légales      FAQ      Liens utiles      Comité de surveillance      HON Code      Charte du site