guerir.org : tout faire pour mieux guérir du cancer, et le prévenir
   
     Accueil › Dossiers › L'exercice physique › Prévention des cancers par l'exercice physique : les indicateurs à surveiller
   
DOSSIERS
 
Prévention des cancers par l'exercice physique : les indicateurs à surveiller
Le 03/08/2009
Mot-clé : exercice physique
Pour avoir une idée de son état et des paramètres à garder à l’œil, il existe quelques constantes faciles à mesurer. Une fois le bilan fait, reste à se mettre à son niveau d’effort et à pratiquer une activité la plus plaisante possible.
 
L’excès de poids est un facteur de risque important pour de nombreuses maladies et pour la surexposition aux risques de cancers.

Pour savoir où vous en êtes, plus précis que le poids sur la balance, mieux vaut opter pour le calcul de son Indice de Masse Corporelle (IMC). L’indice de masse corporelle est égal au poids en kg divisé par le carré de la taille en mètre.

Par exemple, une personne qui mesure 1,70 m et pèse 70 kg a un IMC de 24,2 soit : 70 / (1,70 fois 1,70).

Lorsque vous obtenez votre IMC, vous pouvez alors le comparer avec le classement international qui définit votre statut :
- moins de 18,5 = insuffisance pondérale,
- entre 18,5 et 24,9 = poids optimal,
- entre 25 et 29,9= surpoids,
- 30 et plus= obésité

Pour le tour de taille, un mètre de couturière suffit

Placez votre mètre juste au dessus des hanches et prenez la mesure en fin d’expiration. Les normes pour un tour de taille optimal sont les suivantes :
- inférieur à 80 cm pour les femmes
- inférieur à 94 cm pour les hommes

Trente minutes par jour : au minimum

Pour éviter de prendre du poids trente minutes d’activité modérée est un excellent point de départ mais, mais selon les indications du FMRC il serait nécessaire d’en pratiquer davantage. Pour maximiser les bienfaits, il est même recommandé soixante minutes ou plus d’activité modérée par jour et trente minutes au moins d’activité vigoureuse. 

Si vous n’en pratiquez pas habituellement, fixez-vous d’abord un objectif de trente minutes d’activité modérée chaque jour.

Plus vous en pratiquerez, plus vous contribuerez à réduire votre risque de cancer.

Le bon cocktail : activité physique modérée et activité vigoureuse

L’activité modérée inclut tout ce qui fait battre le cœur un peu plus rapidement et fait respirer un peu plus profondément (la marche par exemple ou les activités usuelles ménagères, de jardinage, de déplacement).  C’est la durée totale pratiquée par jour qui compte pour ce type d’effort.

Pour ce qui est de l’activité physique vigoureuse, elle se définit par
l'augmentation nette du rythme cardiaque ainsi que celle de la fréquence respiratoire. Elle doit entrainer une transpiration. 

Pour pratiquer une activité physique vigoureuse régulière, il est important d’en choisir une qui soit accessible, de débuter à son juste niveau, voire un peu au-dessous puis de suivre une progression. Surtout, qu’elle vous donne du plaisir!

Attention :
C
ertains cancers peuvent affecter des parties du corps qui rendent certains exercices dangereux (les mouvements des bras après une opération des aisselles, le jogging chez des personnes présentant des métastases osseuses, etc.. ). Il est donc impératif de consulter son cancérologue avant de choisir une forme d’activité physique adaptée à sa condition.

Photo : mattcoatslovesyou

Dossier « Sport et Cancer »  Onko+ numéro 1 - février 2009.

Avec l'aimable autorisation du Dr. Thierry Bouillet
   
   
Qui sommes-nous ?       Contactez-nous      Mentions légales      FAQ      Liens utiles      Comité de surveillance      HON Code      Charte du site