guerir.org : tout faire pour mieux guérir du cancer, et le prévenir
   

 

     Accueil › Dossiers › Soins complémentaires › Soins complémentaires, un tiers des patients y ont recours

   
DOSSIERS
 
Soins complémentaires, un tiers des patients y ont recours
Le 03/08/2009
Mot-clés : médecine complémentaire, approche globale santé, cancer
Certains soins complémentaires peuvent judicieusement vous soutenir physiquement ou moralement, ou vous aider à atténuer les effets secondaires des traitements. Tour d’horizon de ce qui marche.
 
En 2005, une grande étude réalisée par le Dr Alexander Molassiotis, professeur d'université à Manchester (Royaume-Uni) et publiée dans Annals of Oncology, avait conclu que 35% des personnes atteintes d’un cancer ont recours à des soins complémentaires. L’étude révélait que le trio de tête des thérapies complémentaires utilisées par les patients est : phytothérapie, homéopathie et acupuncture.

Ces options d’accompagnement des traitements ne sont plus considérées comme des thérapies suspectes, mais au contraire sont inscrites en France dans les mesures du « Plan Cancer » lancé par Jacques Chirac en mars 2003 (mesure 42 et 43). Dénommées « soins de support », elles se définissent comme une approche globale de la personne malade et ont pour objectif de coordonner différentes compétences, conjointement aux soins spécifiques oncologiques dans la prise en charge du malade. Elles visent à assurer une meilleure qualité de vie aux patients sur les plans psychologique, physique et social en prenant en compte la diversité des besoins.

Chaque soin de support a sa spécificité et son champ d’action. Notre dossier en présente quelques uns parmi les plus connus et reconnus.

D’autres informations et des adresses utiles pour ces thérapies complémentaires sont accessibles dans les annuaires de praticiens, disponibles dans certains centres hospitaliers ayant des services en soins complémentaires.

Photo : marcelmooij - Istockphoto.com
   
   
Qui sommes-nous ?       Contactez-nous      Mentions légales      FAQ      Liens utiles      Comité de surveillance      HON Code      Charte du site