guerir.org : tout faire pour mieux guérir du cancer, et le prévenir
   
     Accueil › Dossiers › Un sommeil réparateur › Les « trucs » pour dormir
   
DOSSIERS
 
Les « trucs » pour dormir
Le 03/08/2009
Mot-clé : sommeil
S'isoler du bruit et de la lumière, réguler la température de la pièce, choisir une literie adéquate, apprendre à respirer... Avez-vous vraiment tout essayé pour trouver le sommeil ? Avant de jeter l'éponge, voici le moyen de le vérifier, à travers une ultime liste de conseils et astuces pour vous endormir plus facilement. Alors, les "trucs" pour dormir sont-ils utiles ou surévalués ? Dites-le nous !
 
Votre chambre à coucher

Le réveille-matin sans bruit et sans lumière qui sonne en douceur.
Téléphone portable éteint ou mode sans ondes.
Ouvrir les fenêtres, éviter les parfums.
Orienter le lit pour éviter le soleil du matin (il se lève à l’Est).
Traiter l’humidité de la chambre.
La literie : un lit suffisamment grand, ferme, pas usé, les draps propres.
Une literie anti-allergène si vous êtes sensible aux acariens, poussières, etc.
Rideaux opaques.
La lumière tamisée (lampe de chevet notamment).
Eteindre les veilleuses d’appareils électroniques (TV, réveil).
Couleurs froides sur les murs : bleus, verts, etc.
Ambiance sonore ni silencieuse, ni bruyante.

Les astuces

Compter les moutons. Compter vos respirations. Compter des séries avec calcul mental : de 3000 à 0 en diminuant de 3 à chaque fois. Ecrire votre « journal de tracas » avant de vous endormir, pour ne plus avoir à y penser. Position couchée sur le flanc droit. Bouchons auditifs dans les oreilles. Massages avant l’endormissement. Ne pas trop boire d’eau 2 heures avant le coucher, pour éviter de devoir vous lever la nuit. Vous n’arrivez pas à vous coucher avant minuit : levez-vous à 5 heures trois jours de suite pour vous recaler. Masque de sommeil sur les yeux. Coussin en U autour du cou. Un planning avec votre conjoint : pour que ce ne soit pas toujours le même qui sacrifie son sommeil la nuit si les enfants appellent. Du lait chaud avec du miel le soir. Luminothérapie la journée.

Pour diminuer le ronflement les pistes sont :
- traiter le surpoids éventuel,
- arrêter le tabac (cause d’inflammation des muqueuses de la gorge et du nez),
- arrêter l'alcool dans la soirée (relâche les muscles de la gorge pendant le sommeil),
- ne pas prendre de somnifère ou de tranquillisant (idem),
- éviter de dormir sur le dos si le ronflement se déclenche dans cette position. Pour s’en empêcher, certains cousent une balle de tennis dans le dos de la veste de pyjama.
- considérer une chirurgie ou la pose d’un appareil de radiofréquence (une électrode dans le voile du palais qui rétracte les tissus)
- utiliser un Dilatateur Nasal Externe qui permet d'élargir le passage nasal.

Pour les apnées du sommeil il existe des appareils qui régulent la pression de l’air inspiré grâce à un logiciel de détection des apnées, les CPAP (Continuous Positive Airway Pressure) ou en français « Appareil à Pression Positive Continue » (APAP).

Votre sommeil est une défense naturelle contre le cancer.

Photo : cede - Fotolia.com
 
>> Lire la suite du dossier : Préparer sa nuit
   
   
Qui sommes-nous ?       Contactez-nous      Mentions légales      FAQ      Liens utiles      Comité de surveillance      HON Code      Charte du site