guerir.org : tout faire pour mieux guérir du cancer, et le prévenir
   

 

     Accueil › Dossiers › Les traitements disponibles › Traitements médicaux contre le cancer

   
DOSSIERS
 
Traitements médicaux contre le cancer
Le 03/08/2009
Mot-clés : cancer, traitements
Les traitements anticancéreux visent à détruire la tumeur, l'empêcher de croitre, ainsi qu'à stimuler le système immunitaire.
 
Chirurgie. Si possible, on extrait la tumeur par chirurgie et on complète le traitement par de la radiothérapie et de la chimiothérapie pour éliminer les cellules cancéreuses qui restent. Il s’agit du plus ancien traitement contre le cancer et sans doute du plus efficace lorsque la tumeur est encore circonscrite à une région du corps, c’est-à-dire qu’elle ne s’est pas infiltrée dans les tissus voisins.

Radiothérapie. Utilisant différentes sources de rayons ionisants, selon le type de tumeur, ce traitement est souvent requis après une chirurgie. Il vise à détruire des cellules cancéreuses qui pourraient subsister et à prévenir les récurrences locales. Les rayons tuent aussi les cellules normales. Les rayons ionisants sont émis soit par un appareil de radiothérapie, soit par des substances radioactives introduites dans le corps du patient à proximité de la tumeur (la curiethérapie).

Chimiothérapie. La chimiothérapie consiste à administrer, par injection ou sous forme de comprimés, des agents chimiques cytotoxiques. Il en existe plusieurs, qui possèdent différents mécanismes d’action et différents effets indésirables. Son usage dépend de la malignité de la tumeur, de son origine et de son stade d'évolution. Elle est souvent utilisée lorsque la tumeur réapparaît et lorsqu’il y a des métastases. La chimiothérapie est parfois indiquée avant une chirurgie pour réduire la taille de la tumeur et faciliter son ablation.

Hormonothérapie. L’hormonothérapie peut aider à contrôler et à guérir le cancer du sein ou de la prostate, qui sont parfois hormonodépendants. Elle vise souvent à réduire le taux de certaines hormones dans le corps (par exemple, les oestrogènes), ou à empêcher la tumeur d’utiliser ces hormones pour croître.

Immunothérapie. Parmi les principales substances chimiques actives dans le système immunitaire, il y a les cytokines dont font partie les interférons et les interleukines. Chez les patients dont le système immunitaire est déjà fort et chez qui le cancer en est encore à un stade peu avancé, on peut injecter des cytokines pour relancer la fonction immunitaire de l'organisme. Par ailleurs, de nouveaux traitements d’immunothérapie sont en cours d’élaboration. Ils consistent à produire un « vaccin » qui stimule l’activité du système immunitaire du patient contre sa tumeur.

A savoir :
L'angiogenèse tumorale est le phénomène par lequel de nouveaux vaisseaux sanguins se forment autour d'une tumeur. La formation de ces vaisseaux est stimulée par des substances que sécrètent les cellules cancéreuses. Comme ces vaisseaux permettent à la tumeur de se nourrir, plusieurs médicaments de chimiothérapie et d’hormonothérapie visent à enrayer le phénomène d'angiogenèse de façon à « affamer » la tumeur.

Dr. David Servan-Schreiber, en partenariat avec Passeport Santé

Photo : Victoria Alexandrova - Fotolia.com
 
>> Lire la suite du dossier : Soutien psychologique et social
   
   
Qui sommes-nous ?       Contactez-nous      Mentions légales      FAQ      Liens utiles      Comité de surveillance      HON Code      Charte du site